• salam; labess khou

    • wach men dégats hnaa ranaa 44°

    • rabi yejib elkheir, elmohim essaha bark

  • Anonyme

    bonjour a vous bisous coco bonne journée bon we

    • bonjour beauté merci de ton pasage

  • Anonyme

    bonne muit de reve coco

    • J`ai une tâche sur le c½ur...imprégné en forme d`étoile...elle me suit et me poursuis ... Elle file à mes cotés protectrice ou vengeresse, je ne sais. Son insistance à me pénétrer de l'intérieur s'impose intense, tantôt lumineuse comme l'éclaire, elle tombe comme la foudre; elle vient me remplir d'allégresse, tantôt noir comme une ombre, oh combien elle s'avère si douloureuse. C'est bien de mon âme qu'il s'agit. Celle qui en un instant traverse à mon insu tant le mystère est magique, les galaxies. Elle se retrouve au centre des astres et de la nature. Ceux-ci possèdent tous deux, deux faces, l'une caché comme la nuit, l'autre aveuglante comme le jour entre soleil et lune. Elle se promène jusqu'au font de la voie lactée, dans l'infiniment grand comme dans la plus petite des choses. Elle plonge comme une commette dans les chants dispersés au quatre coins du monde, laissant au grès de l'univers dans l'espace, s'égrainer sa queue en poussière d'or. Tu es une infinité tant outragé que désire. Ta nature ne ce définît pas. A mes coté tu grandis, ma compagne indissociable à mon existence. Tu es amertume et fortune à la fois. Tu demeure fidèle dans les orages comme sur les rivages de paix. Oh Ma s½ur ! tu éprouve ma vitalité sans répit. Tu me rappel au temps jadis.Tu m'appelles à me battre aujourd'hui comme demain sans relâche à construire. Oui ! tu existe comme l'eau vive qui dévale toutes les pentes abruptes, une déferlante, une ligne de la main, une destiné aux chemins diverses. Tu te soumets cependant au libre choix. Toutes Les chutes de tes paroles scintillent au grès du vent, en arc en ciel aux couleurs variées. Tâche étoilée pénétrante dans mon c½ur, as tu compris que vivre ne s'exprimait pas éternellement ?. Le jeu de l'amour se compare souvent à une partie d'échecs. Laisse moi aussi un moment de répit, de repos mérité. Je sais reconnaitre ici ta persévérance. Je cherche et recherche les dons de la terre en partages avec mes frères face à ma si grande imperfection. Tu grandis chaque jour pour prodiguer des joies comme des peines dans un dessin si insondable à ma conscience. Je me soumettrais, car telle est mon sort et non ma fatalité d'habiter sous ta coupe en pure cohabitation.

  • Anonyme

    bonsoir a vous le prince bisous coco

    • bisou charmante femme

  • Anonyme

    bonjour vous dimanche coco

    • N'écoutez pas les langues, regardez avec votre ♥, parlez avec vos mains....prenez vous dans vos bras si vous vous aimez, mais si ce n'est pas le cas, partez. On ne bâtit pas une relation sur des faux sentiments, l'essentiel étant de savoir déchiffrer son Coeur